Animaux d'Afrique
La sauvegarde de l’Afrique

LES MAMMIFÈRES

 

LE LION

Son Altesse Royale

Prédateur royal de la famille des félidés, il est le plus grand carnivore d’Afrique. Son poil est de couleur fauve et sa crinière plus foncée. Il peut peser jusqu’à 200kgs. Il habite des zones semi-désertiques et se repose à l’ombre des grands arbres où il cache parfois ses proies. Il mange 10 kg de viande par jour, se nourrissant de zèbres, buffles, antilopes, mais aussi petits rongeurs et de porc-épic. Ce sont les femelles qui chassent en groupe, mais le mâle se nourrit en premier. Le mâle dominant, tout puissant, veille sur son harem et évince les jeunes lionceaux, ce qui évite la consanguinité. Dans la Savane, il vit en moyenne 20 ans, mais beaucoup plus en captivité. Son rugissement terrifiant symbolise la force.



LE ZÈBRE

La robe la plus « chic » de la Savane

Mammifère herbivore de la famille des équidés, le zèbre est à lui tout seul un spectacle de la nature. Parent africain du cheval son pelage est rayé de noir et blanc. Il se nourrit de végétaux et vit en groupe, le plus souvent en compagnie de gnous, afin de se protéger des prédateurs. Il pèse environ 250 kg. Le troupeau se déplace en file indienne vers les points d’eau, mené par une femelle et sous l’œil attentif du mâle dominant. Il redoute le lion, le guépard et le léopard, mais également l’homme qui le chasse pour sa viande et transforme sa peau rayée en tapis et autres objets décoratifs. Il est très exposé avec son exceptionnelle robe, dans le monde de la savane où la discrétion et le camouflage sont de mises.


L’ÉLÉPHANT

Le plus grand animal terrestre

L’éléphant d’Afrique, ancêtre du mammouth, de la famille des éléphantidés, peut mesurer jusqu'à 4 mètres de haut et peser plus de 5 tonnes. Herbivore, il arpente la savane et les régions semi-désertiques, préférant les bords de fleuve pour s’asperger d’eau à l’aide de sa trompe. Celle-ci peut en effet en contenir 8 litres, et lui sert à cueillir des fruits ou arracher des arbres, mais aussi à respirer et s’exprimer en barrissant. Ses défenses, malencontreusement très prisées par l’homme pour leur ivoire pur, sont en fait ses incisives supérieures et peuvent atteindre 40 kg. Il vit en société matriarcale, la femelle la plus âgée menant le troupeau et chassant les mâles dès leur maturité. L’éléphant marche « à l’amble » c'est-à-dire en avançant simultanément les deux membres d’un même côté.


L’HIPPOPOTAME

La force tranquille du fleuve

Pachyderme apparenté au porc donc il fait des dizaines de fois la taille et le poids, l’hippopotame possède un corps cylindrique, des pattes courtes, une grosse tête surplombée de petits yeux et oreilles qui lui permettent une immersion parfaite, et sa peau est glabre et teinté de rosé. Sa denture impressionnante et notamment ses canines supérieures lui permettent de se défendre. Imposant, il n’a guère d’ennemi. Il consomme 40 kg d’herbe et de graminées par jour et habite près des cours d’eau ou des lacs, passant des heures immergé dans l’eau boueuse. Il vit en troupeau allant jusqu’à 40 individus et les mâles doivent obéissance au dominant sous peine de combats de géants à coups de canines et de mugissements.


LE GUÉPARD

L’élégance au service de la course

Sprinter appartenant à la famille des félidés son corps est svelte et élancé. Il est ainsi l’animal le plus rapide de la brousse et peut atteindre 100 km/h. Son allure déliée lui donne l’air de planer lorsqu’il court. Ses griffes ne sont pas rétractiles, son pelage jaune est parsemé de taches noires et sa tête semble toute petite. Il vit dans les steppes et la savane. Le territoire des femelles s’étend parfois sur l’espace réservé de plusieurs mâles qui les autorisent à chasser. Le guépard vit en société et essaie de protéger ses petits qui sont souvent la proie de singes, hyènes, et lions, et dont le taux de mortalité infantile de 90 % est le plus élevé de la savane. Il vit en moyenne 14 ans et pèse 60 kg. Il fut par le passé l’animal domestique par excellence de l’Égypte ancienne.


LE RHINOCÉROS

Un solitaire pourchassé

Le rhinocéros d’Afrique est un animal robuste à petites pattes. Il possède deux cornes qu’il porte, comme en trophée, sur le nez. Deux espèces différentes arpentent d’un pas lourd la brousse, le rhinocéros blanc ou le rhinocéros noir, mais les deux sont, en fait, plutôt gris ! Ce solitaire habite la steppe et les petites zones boisées. Craintif, il évite la compagnie des hommes qui sont la cause principale de sa dissémination. Herbivore, il se nourrit d’herbes de feuilles et de branches. Il vit jusqu’à 50 ans et peut peser plus de 3 tonnes. Les oiseaux pique-bœufs sont leurs principaux compagnons de route, dressés sur leur dos, ils les débarrassent des parasites.


LA HYÈNE

La ricaneuse de la savane

Carnivore de la famille des hyénidés, la hyène porte un pelage tacheté et fait entendre son cri qui s’apparente à un rire désagréable dans la savane, où elle règne en reine des carcasses. Elle chasse en bande, la nuit, mais préfère manger des animaux déjà morts et tués par d’autres prédateurs, notamment les lions avec lesquels elle se dispute souvent le festin. Elle possède la mâchoire la plus puissante de la brousse et peut broyer et avaler sans difficulté fémur d’éléphants et os en tout genre. L’individu dominant de la meute est le plus souvent une femelle plus cruelle que ses consœurs. Pourtant son travail de charognard est nécessaire à l’équilibre de l’environnement et évite la propagation des maladies.


LA GIRAFE

Une géante distinguée

Herbivore de la famille des girafidés, la girafe, grande dame qui surplombe la brousse, se nourrit de 30kgs par jour de feuilles, baies et cosses et s’abreuve, très rarement, en écartant ses immenses pattes, ce qui la met alors en danger. Elle vit en troupeau dirigé par un mâle dominant et communique le plus souvent par la vue ou l’ouïe, ne s’exprimant que rarement dans un sourd beuglement. Elle court à l’amble, comme l’éléphant et peut atteindre une vitesse de 50 km/h dans un pur style de balancier orchestré par la longueur de ses membres et de son cou. Son prédateur reconnu est le lion, mais elle peut d’une simple ruade lui briser les os. Elle est également chassée par l’homme et menacée par la désertification de son habitat.


LE LÉOPARD

Le sauvage silencieux

Félin carnivore et solitaire, le léopard pèse jusqu'à 80 kg, mais grâce à sa vivacité et son agilité il peut atteindre une vitesse de 60 km heure et de faire des sauts de 6 mètres de long. Il est le prédateur des oiseaux, des singes, des antilopes, des gazelles, des zèbres et des gnous. Il chasse la nuit et hisse ses proies à l’abri en haut des arbres. Sa fourrure est jaune et couverte de taches rondes et noires qui lui permettent de se camoufler parmi les feuillages et les arbres. Il ne tolère aucune intrusion dans son territoire, excepté celle d’une femelle durant la brève saison des amours. Concentré de beauté et de puissance il est autant silencieux, indépendant, et discret que le lion est bruyant, grégaire et extraverti.


LE CARACAL

Un œil de lynx

Ce félidé de petite taille s’apparente au lynx. Ses pattes postérieures sont plus longues que les antérieures et il tient son nom d’origine turque de la particularité de ses oreilles pointues surmontées de poils noirs. Il chasse à la manière d’un gros chat, rampant la nuit et perçant la trachée de ses proies qui sont les rongeurs, petites gazelles et les oiseaux qu’il grimpe dénicher à la cime des arbres. . Il peut parcourir de très longues distances nocturnes. Repu, il se repose la journée le plus souvent dans un terrier de porc-épic, une crevasse ou des buissons ou sa robe jaune le camoufle et s’intègre à la nature. Il vit en moyenne 15 ans et pèse jusqu’à 17 kg. Vénéré dans l’Égypte ancienne il est aujourd’hui classé parmi les espèces en voie de disparition.